Les différentes techniques de pose de faitage (scellé, à sec)

Rénover sa toiture

Les différentes techniques de pose de faitage (scellé, à sec)

Publié le 14/10/2019

L’usage est de sélectionner le faîtage dans la gamme des tuiles de plain pan. Mais ce n’est pas une obligation formelle. Il y a en fait une multitude de possibilités pour le faîtage qui a — de fait — une fonction ornementale en plus de technique. Chaque artisan propose des solutions techniques et esthétiques sur mesure à son client. Certains professionnels préfèrent harmoniser les frontons avec les tuiles de rive. D’autres couvreurs, à l’inverse, proposent à leur client de choisir leurs frontons dans la gamme disponible pour orner les pignons. Ils adaptent ensuite rives et faitières en fonction du bâti et des partis pris esthétiques. Les contraintes du bâti et le DTU imposent ensuite de choisir entre plusieurs techniques de pose.

Le faitage scellé, droit ou maçonné

Le sommet du toit est réalisé à partir de tuiles faitières assemblées au mortier. La ligne de faitage scellée ne peut donc assurer le rôle de ventilation obligatoire en partie haute tel que prévu par le DTU. Un faitage droit s’accompagne donc impérativement de tuiles de ventilation posées en partie haute. Les faîtières sont des tuiles sensiblement plus grandes que les tuiles de plain pan. La ligne de tuiles de faîtières sera construite dans le sens opposé aux vents de pluies dominants.

Certains artisans utilisent une languette entre les faîtières pour faciliter l’écoulement de l’eau sur les versants. D’autres appliquent seulement du mortier simple ou du mortier additionné de cassons (fragments de tuiles).

En clair, le faîtage droit c’est d’abord une ligne de mortier de calfeutrage qui joint tuiles et faîtières. Puis, la mise en œuvre d’un joint de recouvrement des tuiles de faîtières de 10 cm minimum. Enfin, les abouts de faîtage doivent être obturés. Un fronton de chaque côté clôt élégamment la ligne de faîtage.

Le faîtage à sec

Le faîtage à sec est désormais la solution technique de mise en œuvre de référence en neuf comme en rénovation. En effet, le faîtage à sec répond aux exigences de ventilation de toiture telles que prévues au DTU. Et également à l’obligation d’« assemblage homogène » du toit.

Cette solution de pose simplifie considérablement la mise en œuvre en évitant la phase maçonnée. La fabrication et la pose du mortier étant salissantes et contraintes par les conditions météo, les artisans préfèrent s’assurer de l’étanchéité parfaite du faîtage à sec dans la durée. Les mousses ayant tendance à endommager le mortier au fil des ans contrairement aux accessoires terre cuite qui restent intacts.

Faîtage à sec sur tuile H10

Pour schématiser, dans le faîtage à sec, le mortier utilisé traditionnellement en faîtage droit est remplacé par un closoir ventilé. Le closoir est un accessoire spécifique en aluminium perforé disponible en rouleau. Le closoir est déroulé au sommet du toit, la couleur terre cuite doit rester apparente, face alu contre le toit. Le closoir déborde largement sur chaque pan. Les aérations du closoir sont pointées au sommet et le sens des trous empêche les infiltrations. Les aérations du closoir assurent la ventilation règlementaire de la toiture en partie haute. Les tuiles faîtières sont placées au-dessus du closoir qui disparaît presque — à part un mince débord de part et d’autre des faîtières. On utilisera des tuiles sous faîtières en complément afin de diminuer l’ouverture sous faîtière et donc les risques d’intrusion.

Le faîtage à sec a été rendu possible par le développement d’accessoires spécifiques dans la gamme de tuiles utilisées sur le toit : closoirs, tuiles sous faîtière et tuiles faîtières adaptées, fixées grâce à des crochets de fixation dédiés. L’ensemble est recouvert de tuiles faîtières en terre cuite. Les frontons complètent les abouts.

EDILIANS est aussi à l’écoute des traditions bretonnes, où le zénith de la toiture est traité en contraste avec le reste de la couverture pour marquer la dimension de couronnement. De ce fait, une gamme de faitières Bretagne dédiée à cette région a été développée pour répondre à leur demande.

Consultez d'autres sélections de fiches en lien avec cet article :
Thématique de la fiche Rénover sa toiture
Services couvreursServices couvreursServices negocesServices negocesServices particuliersServices particuliers